HUMUS – Compost D’Arles

Les biodéchets désignent les déchets organiques (= d’origine végétale ou animale) produits en cuisine ou au jardin. Ils représentent plus d’un tiers des ordures ménagères et, sans action de tri et de valorisation, ils finissent enfouis ou incinérés. Cela représente des coûts écologiques et économiques importants, assez facilement évitables.

La loi prévoit le développement du tri des biodéchets, jusqu’à sa généralisation avant 2024. Chaque citoyen disposera alors d’une solution pour ne pas jeter ses biodéchets dans les ordures ménagères.

Les biodéchets peuvent se décomposer et produire du compost, qui vient enrichir la terre : on reproduit simplement les systèmes naturels ! Le compostage permet ainsi la réduction des déchets et leur recyclage.

La gestion de proximité permet de traiter localement les biodéchets, en conservant sur un territoire la matière organique essentielle à la vie des sols.

Le projet Humus consiste à développer une filière de valorisation des biodéchets alimentaires par compostage.

L’objectif de transformer les biodéchets en ressources est décliné au plus près du territoire afin que les bénéfices (environnementaux, économiques et sociaux) demeurent au niveau local.

Nous accompagnons sur chaque situation la solution de valorisation la plus adaptée, en développant diverses méthodes pour agir à différentes échelles et dans différents contextes.

  • Compostage partagé

Le compostage partagé (ou collectif) consiste à regrouper des producteurs de déchets de cuisine et de table (particuliers le plus souvent) autour de bacs de compostage en pied d’immeuble ou dans un quartier.

Petit à Petit accompagne le site de compostage partagé de la Roquette à Arles depuis l’émergence du projet. Mis en service en mai 2019, ce site est utilisé par plus de 70 foyers du quartier sous la supervision de référents bénévoles et de notre chargée de mission. Pour des raisons de volume disponible, ce site ne peut actuellement pas intégrer de participants supplémentaires.Inauguration du composteur partagé de la Roquette (voir article de La Provence)

  • Compostage autonome en établissement

Ce mode de gestion s’adresse à tous types de structures professionnelles produisant des déchets alimentaires et des déchets verts : établissements scolaires, maisons de retraite, crèches, campings, restaurants collectifs ou traditionnels, …

Il s’agit d’un espace de compostage des biodéchets, géré de façon autonome par les salariés et/ou les usagers de l’établissement.

Nous avons accompagné la mise en place de compostages autonomes au restaurant La Chassagnette (2018) et au lycée Perdiguier – Montmajour pour valoriser les biodéchets des ateliers de cuisine (2020).

Installation du composteur de la Chassagnette

Site de compostage au lycée Perdiguier – Montmajour

  • Collecte et valorisation des biodéchets des professionnels

Initiée en 2018 dans le cadre du programme LEADER en Pays d’Arles, l’expérimentation à destination des professionnels se poursuit grâce au soutien de la communauté d’agglomération ACCM et des établissements « gros producteurs » (plus de 10 tonnes par an) pour qui nous intervenons en contrat de prestations.

Pour cette mission, nous coopérons avec d’autres acteurs du territoire :

  • Taco & Co : collecte en centre-ville à vélo, jusqu’à 3 fois par semaine,
  • Regards : transport en camion et traitement des biodéchets sur la   plateforme de compostage,
  • Le Champ des Oiseaux : accueil de la plateforme de compostage et utilisation du compost mûr.

En 2020, nous avons ainsi collecté et valorisé environ 30 tonnes de biodéchets issus d’une quinzaine de professionnels du centre-ville d’Arles (restaurants, primeur, épicerie).

Les établissements participants sont reconnaissables grâce au visuel « Ici, on composte » créé pour ce projet.

Reportage  vidéo sur la collecte des professionnels du centre ville puis sur le composteur partagé de la Roquette dans « les visages de l’économie circulaire du territoire » réalisé pour l’ACCM.

Présentation de l’expérimentation

Présentation de la prestation pour les professionnels

  • Collecte et valorisation des biodéchets des ménages

Dans le cadre de la mission que nous a confiée la communauté d’agglomération ACCM, nous avons installé en novembre 2020 les deux premiers points d’apport volontaire (PAV) pour les biodéchets à Arles, dans le quartier de Trinquetaille.

Les particuliers (environ 20 foyers par site) trient leurs déchets dans un petit seau mis à leur disposition, puis les déposent dans une borne spécifique proche des habitations.

Les biodéchets sont ensuite collectés par Regards (1 à 2 fois par semaine) et transportés vers la plateforme de compostage où ils sont valorisés avec les déchets des professionnels.

Présentation de la collecte des habitants

Article sur les points d’apports volontaire installés à Trinquetaille (Arles Info).

Partenaires opérationnels

 

Partenaires financiers

 

Nous sommes membres du réseau

 

 

Ce projet a pu voir le jour grâce au programme européen LEADER

Coopérer pour vivre ensemble